Diane Huppert

nénupharDès sa jeunesse, Diane Huppert a senti l’appel d’autre chose que la vision classique d’un modèle de vie bien rangé dans un rayonnage alphabétique. Poursuivant l’adage de la goutte d’eau dans l’océan, elle a multiplié les  » petits  » projets d’ouverture au monde tel un restaurant clandestin avec un groupe de personnes  » déplacées « , la création à Bruxelles de la fête d’Agathe en résistance à la Saint Valentin et autre fêtes fantoches…De formation sociale, elle développe professionnellement cette voie dans la pensée et la construction  » du vivre ensemble « . Par le développement de solidarités locales, l’échange en alternative au modèle consumériste, la pratique du massage indien, l’alchimie des pigments et des épices, la recherche incessante de faire du  » neuf  » avec de l’ancien, de reconvertir l’objet en sujet …, elle poursuit sa quête d’une harmonie à l’univers.

Son engagement dans le projet de  » Grandeur Nature Créateur de soi  » replace une fois encore l’humain au centre du monde, par la voie de la nature, par celle de la culture, par l’attrait du lien à soi et aux autres.

Les commentaires sont fermés.